Page d'accueil

 

 

 

 

La violence de guerre dans l’art : l’œuvre d’Otto Dix

Otto Dix est un peintre allemand de la Nouvelle Objectivité, né près de Gera en 1891. Il meurt près de Constance, à Singen, en 1969.
Il suit des cours à l’école des arts appliqués de Dresde, de 1910 à 1914.
En 1915, il reçoit une formation de mitrailleur et participe à ce titre aux campagnes de l’armée allemande.
Après la guerre il rentre à Gera où il passe l’hiver 1918 chez lui. Puis il retourne à Dresde où il reprend ses études à l’Académie d’Arts plastiques.
Il a adhéré après la guerre au mouvement dadaïste.
Sous le régime nazi, toute son œuvre est rejetée.

Otto Dix a fait des dessins et des gouaches pendant la guerre. Mais l’attention du peintre ne se porte pas sur les conséquences de la violence de guerre faites aux corps. Son travail porte plutôt sur la terre, vue comme une victime de la guerre.

Skat

C’est par les joueurs de skat qu’Otto Dix commence à représenter l’état monstrueux des corps.
Son rapport à la guerre s’apparente ici à celui des médecins du front.

krieg

Le tryptique La Guerre a été peint entre 1929 et 1932. Le panneau central mesure 204 cm sur 204 cm, les panneaux latéraux 204 cm sur 102 cm chacun.
On peut le voir dans la Gemäldegalerie Neue Meister, à Dresde, en Allemagne.

Le tryptique La Guerre a été peint entre 1929 et 1932. Le panneau central mesure 204 cm sur 204 cm, les panneaux latéraux 204 cm sur 102 cm chacun.
On peut le voir dans la Gemäldegalerie Neue Meister, à Dresde, en Allemagne.

Lorsque l’on demanda à Dix pourquoi il avait peint ces œuvres, il répondit : « Je voulais me débarasser de tout ça ! (…) En fait, on ne s’aperçoit pas, quand on est jeune, que dans son for intérieur, on souffrait malgré tout. Car pendant de longues années, pendant au moins dix ans, j’ai rêvé sans cesse que j’étais obligé de ramper pour traverser des maisons détruites et des couloirs où je pouvais à peine avancer. Les ruines étaient toujours présentes dans les rêves. Non que le fait de peindre ait été pour moi une délivrance ! ».

Adel Lassadi, 3ème2 (3ème2, 2006-2007).

 

 

Histoire et mémoire(s) de la première guerre mondiale

> Histoire de la guerre de 1914-1918

> Mémoire(s) de la guerre

> Exposition virtuelle
A - Présentation de l’exposition
  · Présentation d’une exposition
   virtuelle

  · La violence de guerre
   dans les lettres de poilus

  · La violence de guerre dans l’art :
   l’œuvre d’Otto Dix

  · La violence de guerre dans
   la bande dessinée – Tardi

  · La violence de guerre au cinéma –
   Un long dimanche de fiançailles

  · La violence de guerre
   sur les champs de batailles

B - La brutalité nouvelle du combat
  · Le masque à gaz
  · Le casque percé
  · Les tranchées
  · La mitrailleuse

C - L’expérience de la mort
  · L’artillerie – les canons
  · L’artillerie – les obus
  · Le fusil
  · Les grenades
  · La baïonnette

D - La force de tenir
  · Le quotidien des soldats
  · Les liens avec l’arrière

Conclusion
  · Les conséquences humaines
   
de la violence de guerre

  · Faire son deuil quand le corps
   
a disparu – le soldat inconnu

  · Participer à la cérémonie
   
du ravivage de la flamme

Histoire et mémoire(s) de l’Europe face à la domination nazie

Histoire et mémoire(s) de la décolonisation